Currently browsing

Page 23

Quand les vautours approchent

Un polar au porto qui en rajoute sur le personnage du privé, non sans ironie et second degré. Celui qui se présente lui-même comme "le grand Mário França" ne semble en effet pas douter une seconde de ses capacités hors-normes à sentir les coupables comme à se sortir des situations les plus scabreuses. Cela peut…

R.U.R. – Rossum Universel Robots

Au départ, il y avait les deux Rossums, le vieux - inventeur un peu fou pais génial - et le jeune, entrepreneur et industriel dans l'âme. La production de robots a démarré et a pris de l'importance, beaucoup d'importance...-Vous croyez encore que c'est le patron qui dirige l'entreprise? Non! C'est l'offre et la demande qui…

Pandore au Congo

Pandore au Congo commence avec l'écriture d'un livre, un livre fabriqué à la va vite qui s'intitule Pandore au Congo. Cela ressemble à une farce sur une industrie qui fabrique à la chaîne des livres qui doivent se vendre pour être aussitôt remplacés par d'autres. Il y est bien question d'écriture, qui doit être efficace…

La tristesse du samouraï

Un marathon très noir"Personne n'est jamais complètement innocent." Si comme moi il y a quelques jours, suivant les recommandations que l'on vous a faites, vous vous apprêtez à lire La Tristesse du samouraï, un conseil: annuler tous vos rendez-vous et invitations, débranchez votre téléphone, votre télé, éteignez votre "box" et prévenez vos proches pour qu'ils…

Elena et le roi détrôné

Elena saitNous reprenons en titre de cet article le titre original du livre de Claudia Piñeiro, auteure argentine née en 1960, car il nous paraît bien dire ce qui se joue pour le personnage principal de ce récit dense. Au départ cela se présente comme une intrigue policière : Rita, la fille d'Elena, a été…

Il y a un fleuve

Un homme se lève à la source du fleuve, là où il n'est encore que mare boueuse. Il marche avec le fleuve. Il est le fleuve. Le fleuve qui devient si large que l'on ne peut en toucher les rives. L'homme dérive avec le fleuve, instable, parfois inquiet. Le fleuve appelle l'homme, le porte et…

Le temps, le temps

Il y a un an Peter Taler a pris un peu trop de temps pour aller ouvrir la porte à Laura. Juste un peu trop. Juste assez pour la retrouver abattue d'une balle en plein cœur à la porte de l'immeuble. Depuis, le temps lui semble vide, insignifiant, arrêté. Depuis un an, les rituels et…

La pièce du fond

La pièce du fond, c'est un peu comme la vie, des événements presque anodins ou des visages inconnus qui nous font lever les yeux, qui nous donnent envie de parler, d'agir et d'aller vers l'autre. (suite…)

Le ravin

Une voix qui paraît parfois étrange, qui peut dérouter ou déranger, mais qui finit par hypnotiser le lecteur et le conduire tout au bord du ravin.

L’autobus

Un village perdu dans un coin oublié du monde. Un village coupé en deux qu'un seul autobus relie quotidiennement au reste du monde. Mais voilà que l'autobus ne s'arrête plus. Jour après jour, il passe en ignorant ceux qui lui font signe et tentent de l'arrêter. Cet étrange manège de l'autobus, qui ne s'arrête plus…