Currently browsing

Page 22

La maison

Ils sont trois. Un couple marié par obligation et le fils, le narrateur. Il y a aussi d'autres personnages: la rancœur, la peur, la haine qui ne peut pas se dire, le secret. La violence contenue du père est ordinaire. Terriblement ordinaire. Jean se sent piégé avec cette femme et cet enfant, il les supporte,…

Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel

Voilà le "meilleur détective au monde" de retour pour mener plusieurs folles enquêtes de front. Il avait déjà pu nous agacer et nous séduire avec sa première enquête dont il faisait lui-même le récit dans Quand les vautours approchent. Revoilà donc le grand Mário França dans la ville de Porto, toujours sur le quai des…

Arab Jazz

Paru en 2012, ce premier roman (Grand prix de littérature policière 2012) est venu consacrer un nouvel auteur, qui écrivait déjà depuis longtemps, mais pas dans ce format et ce genre. Avec Arab Jazz, Karim Miské nous emmène dans des quartiers parisiens où les religieux de tous bords se lâchent plus qu'un peu. C'est le…

Le bruit des choses qui tombent

Lo más triste que puede pasarle a una persona, tener recuerdos de mentira.Cela commence étrangement avec une histoire d’hippopotame. Un hippopotame que l'on retrouvera beaucoup plus loin dans le récit et qui réapparaîtra comme une mémoire lancinante, pas très compréhensible, et coûteuse. Pas à pas, c'est le récit d'une vie cachée ou oubliée qui est…

Treize mauvais quarts d’heure

Ceux qui l'ont déjà lu associent sans doute Albert Sanchez Piñol aux longs récits foisonnants comme La peau froide, Pandore au Congo ou le récent Victus. AvecTreize mauvais quarts d'heure, c'est une autre facette de l'auteur catalan qui nous est révélée. Si le fantastique demeure, l'ironie et l'humour noir, la concision et l'art de la…

Pietra viva

Explorer le mystère de la création artistique, c'est le propos de Leonor de Recondo dans ce livre qui nous emmène dans les carrières de marbre de Carrare au tout début du XVIe siècle. Ayant elle-même l'expérience de la musique et de l'écriture, l'auteure part à l'exploration du monde de la sculpture en choisissant le guide…

La couleur du crépuscule

Des pages qui renferment, parmi toutes les complexités du monde, une seule certitude : il y a un langage pour raconter les histoires et un autre pour le silence. Sunta a toujours vécu à Los Yesares, village perdu où, disait le clown Willy qui y a vécu quelques années, ne vivent que les souvenirs, l'ennui…

La lettre à Helga

Alors que sa vie touche au but, un homme s'adresse à celle qu'il a aimé et avec laquelle jamais il n'a vécu. Il le fait au travers d'un monologue dense qu'il adresse comme une lettre à celle qui ne pourra pas la lire. Ces pages griffonnées, comme le dit leur auteur, refont le parcours d'un…

La maison des chagrins

"Evoquer le passé et le rattacher au présent pouvait être aussi épuisant qu'explorer un labyrinthe dont on ne connaîtrait qu'une partie." Pour parler de la Maison des chagrins, c'est d'abord un propos de Goethe qui me revient. Un propos où il s'étonne et se félicite - à propos de Jacques le fataliste de Diderot -…

La rentrée…

L'actualité de la rentrée littéraire, c'est un sacré truc. Un truc qui nous déborde de partout. Comme toute l'actu en général, on en est vite saturé. Comme si on pouvait/voulait tout savoir de tout, tout de suite. L'actu, les actus, c'est un peu comme les vagues : ça peut arriver très vite, ça peut tout…

Cinéma muet avec battements de cœur

Superbe découverte avec ce recueil de courts récits et écrits datant de l'entre-deux-guerres et que les éditions Cambourakis rééditent avec bonheur: Cinéma muet avec battements de cœur. L'auteur en est Desző Kosztolányi, auteur hongrois qui fut aussi traducteur et poète, et qui fut l'une des figures importante de la Hongrie littéraire de son temps (1885-1936).Remarquablement…