Currently browsing

Page 2

Taqawan

En langue mi’gmaq, on nomme taqawan un saumon qui revient dans sa rivière natale pour la première fois…

Davertige

Davertige. Voilà un nom de poète que vous n'avez peut-être jamais entendu. Il était haïtien. Il était aussi peintre, sous son vrai nom, Villard Denis. C'est en 1961 qu'il fait irruption dans la poésie haïtienne, avec un court recueil intitulé Idem. La voix de ce très jeune homme (il a à peine 22 ans) résonne…

Au seuil de l’hiver

Voilà bien longtemps que je n'ai pas pris le temps d'une petite lettre d'info pour celles et ceux que le blog filsdelectures.fr que je tiens semble intéresser.Quoi de neuf depuis?... 1 - De belles rencontres dans le cadre du festival de Collioure, d'une mer à l'autre. J'en retiens surtout celle avec Gazmend Kapllani, auteur aujourd'hui…

Les soliloques du pauvre

J’ vas vous en foutr’, moi, des romances,
Du vague à l’âme et des primeurs,
Tout l’ monde est pas heureux en France,
Gn’en a qui sont d’ mauvaise humeur.

A tous les airs (ritournelle)

Voilà un nouvel OLNI qui cherche à se poser dans des cerveaux de lecteurs. Oui, OLNI. OLNI pour Objet Littéraire Non Identifié.

Demain, une oasis

Une lecture recommandée à toutes et à tous, toutes générations confondues, si l’on veut un peu mieux comprendre le monde en essayant de deviner ce qu’il pourrait devenir. Ce qu’il va devenir. Pour que peut-être il ne le devienne pas.

Lettres d’Angleterre

Un regard aigu, sans concessions mais aussi bienveillant sur l’Empire Britannique dans l’entre-deux guerres. Sans rien qui pèse ou qui pose…

By the rivers of Babylon

Après L'authentique Pearline Portious (The Last Warner Woman, 2010) l'année dernière, c'est le dernier roman de Kei Miller que Zulma nous offre avec ce By the Rivers of Babylon (Augustown, 2016). Disons-le tout de suite c'est un bien séduisant cadeau de rentrée. De la Jamaïque - voire de l'ensemble des Caraïbes - nous connaissons plus de musiciens,…

Chaleur

Personnages héroïques pour compétition stupide et criminelle…

L’instant décisif

Un récit, ou six récits qui commencent à 0h et s'achèvent à minuit. Ou plutôt, peut-être, six récits qui commencent à 0h et finalement un récit qui se termine à minuit. Donc sept récits au final. Vous suivez ? Dire cela c'est peut-être livrer une des clés de cet instant décisif qui jongle avec les voix…

Dix-sept ans de mensonges

Un monde où le souci de l’autre est peut-être la meilleure façon de résister à l’absurdité des idéologies meurtrières.