Tue-chien

Je dénonce l'humanité
Le sang des rêves

DIRECT-8-TRAIN-JAUNE-UN-290x290Il peut s’en passer des choses dans les trains ! On peut y voir et y vivre de toutes les couleurs. Surtout dans le train jaune au trois rails ! Vus ne connaissez pas le célèbre train jaune ? Le train jaune qui part de Villefranche à l’assaut des Pyrénées, vous emportant loin des routes jusqu’à la frontière espagnole en traversant la Cerdagne pour finir en la gare de La Tour de Carol.

Cela commence avec un vol minable dans un restau de Villefranche qui a entraîné la mort de trois des clients suivi de la prise d’otage d’une serveuse. Il n’en faut pas plus, et cela peut sembler un peu curieux, que toute la police soit sur les dents, avec hélico, brigades d’interventions et tout le grand jeu. Avec surtout la rage de deux gendarmes locaux qui veulent à tout prix mettre la main sur le malfrat, apparemment totalement inconnu des services de police, comme on dit.

dounovetz_tue-chienLe célèbre train jaune, ce tortillard qui s’immerge dans les Pyrénées catalanes, va devenir le théâtre principal d’une inhabituelle course poursuite qui réservera bien des surprises. C’est que l’otage n’est pas n’importe qui, et qu’elle va prendre de vitesse le fameux syndrome de Stockholm allant jusqu’à prendre la direction des opérations. Celles de la fuite et du jeu de cache-cache avec la police. C’est que la Roxane aux cheveux rouge n’est vraiment pas ordinaire et l’histoire de sa vie, dont on découvrira quelques bribes, en a fait une révoltée de nature. Elle est aussi une militante et une experte du train jaune qui l’a vu naître et dont elle connaît les atouts comme les dangers, notamment son troisième rail, chargé d’un courant à 850 volt qui lui a valu le surnom de tue-chien… dont Roxane baptisera aussi son imprévisible compagnon. D’ailleurs pourquoi un tel déploiement de force à son égard ? Cacherait-il quelque chose ? Et que cache l’enthousiasme de Roxane à lui venir en aide ?… Est-ce parce que l’on est en des terres où les drames de l’histoire ne s’effacent pas et qu’on ne peut les fuir ?…

Un roman classique quant à sa facture mais aussi fort bien écrit, on se laisse entraîné sans problème dans une lecture aussi fulgurante que le récit lui-même. Un roman à découvrir peut-être en se laissant porter par le train jaune… encore que ce ne soit peut-être pas une si bonne idée, il y a visiblement autre chose à faire que se plonger dans un livre quand on embarque sur le train jaune… Par contre vous risquer fort d’avoir terriblement envie de le prendre une fois que vous aurez fini votre lecture, en espérant aussi que Roxane et Tue-chien ne seront pas à bord, car alors, il risque de se passer des choses… imprévisibles !

Serguei Dounovetz – Tue-chien – Alter-Books, 2013 (version remaniée de Mata-Gossos, Balzac ed., 2003)

Print Friendly, PDF & Email
Je dénonce l'humanité
Le sang des rêves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *