49 poèmes carrés dont un triangulaire

La poésie peut parfois être un monde très codé, jusqu'à devenir hermétique. La technique du poème a en effet donné lieu à moult théorisations et classifications. Peut-être autant que pour d'autre domaines littéraires, roman ou théâtre, par exemple, mais il nous semble que les théories y ont plus de place qu'ailleurs. Peut-être pour compenser l'incompréhension…

Davertige

Davertige. Voilà un nom de poète que vous n'avez peut-être jamais entendu. Il était haïtien. Il était aussi peintre, sous son vrai nom, Villard Denis. C'est en 1961 qu'il fait irruption dans la poésie haïtienne, avec un court recueil intitulé Idem. La voix de ce très jeune homme (il a à peine 22 ans) résonne…

Les soliloques du pauvre

J’ vas vous en foutr’, moi, des romances,
Du vague à l’âme et des primeurs,
Tout l’ monde est pas heureux en France,
Gn’en a qui sont d’ mauvaise humeur.

Poésie haïtienne contemporaine

“Jamais trop loin, la poésie semble toujours s’adosser à la fenêtre. Comme si, face à l’extrême, le poème avait pour mission de dévitaliser les séismes.”

Le petit village

A l'écart de l'actualité comme des modes, un détour pour inviter à la rencontre avec un auteur qui m'est cher.J'ai hélas bien peur que Ramuz (1878-1947), Charles Ferdinand de ses prénoms, soit un auteur inconnu pour beaucoup de lecteurs francophones, sauf pour nos voisins d'Helvétie. Les mélomanes, eux, peuvent avoir en tête qu'il est l'auteur…

La confession d’un voyou

Sergueï Essenine fait partie de ces poètes russes dont le lyrisme enflamme et illumine nos représentations - plus ou moins imaginaires - de l'enthousiasme révolutionnaire d'octobre 17, l'exaltation politique et artistique que l'on aime y découvrir. Une Révolution qui consuma aussi les poètes, musiciens, cinéastes, peintres dont elle avait elle-même fait ses icônes. Pour la…

L’églantier fleurit

De la poétesse Anna Akhmatova (1889-1966), on connait en général Requiem, dans la traduction de Paul Valet qu'ont publié et ré-édité les éditions de Minuit. La Dogana, nous offre l'occasion de redécouvrir Requiem dans une autre traduction, due à Marion Graf et José-Flore Tappy, mais surtout de découvrir d'autres facettes de l’œuvre de la poétesse…

Il y a un fleuve

Un homme se lève à la source du fleuve, là où il n'est encore que mare boueuse. Il marche avec le fleuve. Il est le fleuve. Le fleuve qui devient si large que l'on ne peut en toucher les rives. L'homme dérive avec le fleuve, instable, parfois inquiet. Le fleuve appelle l'homme, le porte et…