Un lapin sur une feuille de choux…

exercice oulipien à partir d’un titre de tableau ayant figuré au Salon des refusés qui vit apparaître les premières œuvres impressionnistes : “lapin et choux”

FrICTIONS

Le chaos est peut-être bien plus littéraire que l’ordre, tout compte fait. Même si l’on prétend mettre de l’ordre dans le monde à coup de phrases et de textes.

Notes de voyages d’un cosmopolonais

Ce sont des pages de journal d'un auteur polonais méconnu que nous propose l'éditeur suisse Noir sur blanc avec ces Notes de voyages d'Andrzej Bobkowski, né la veille de la première guerre mondiale et qui a entamé dans l'entre-deux guerre une carrière d'écrivain que l'histoire a bien failli faire disparaître aux oubliettes. A la veille…

Laissez parler les pierres

Valdemar écrit. Il écrit les souvenirs de son grand-père. Un grand-père qui se “souvient” des années de dictature.

Barbarismos

L'art des aphorismes n'est facile que pour ceux qui le dédaignent ou l'évitent. La forme courte, ramassée à l’extrême, exige un indéniable savoir faire. L'esprit, l'ironie et l'humour, la pertinence comme l'impertinence, la concision du style, le mot et l'image justes, la profondeur philosophique autant que la légèreté du « non-sense », la force poétique…

Peine perdue

Avec Peine perdue, Olivier Adam nous emmène dans une ronde où les personnages et les voix vont se succéder, se lier, s'éclaircir mutuellement au fil des pages. Nous découvrons ainsi une bonne vingtaine d'acteurs de la vie d'une commune côtière, quelques part du côté de Nice. Il ne s'y passe pas grand chose, entre les…

Debout-Payé

Un debout-payé, c'est quelqu'un qui est payé pour rester debout. Un métier où l'on est payé pour rester debout et juste regarder, sans s'endormir, c'est celui de vigile, un des métiers qu'a fait Gauz et dont il parle avec un humour et un sens de l'observation redoutables. Si les politiques et les comportements de la…

Le règne du vivant

Ce récit aurait pu commencer par "Appelez-moi Gérald", à l'image de l'ouverture du Moby Dick d'Herman Melville, "Appelez-moi Ismaël", tant le souvenir du capitaine Achab revient irrésistiblement au lecteur. Ce n'est pas seulement parce que le récit tourne autour des baleines et de leurs chasseurs, mais aussi par la puissance du personnage central du récit,…

Nécropolis 1209

Etonnante écriture que celle de Santiago Gamboa! Elle semble en effet constamment osciller entre deux registres presque opposés. D'un côté une écriture bourrée de référence et de clins d’œil, qui joue avec les connaissances et les références de ses lecteurs, notamment à travers les noms des personnages. De l'autre, un goût pour un "baroque trash"…