Debout-Payé

Un debout-payé, c'est quelqu'un qui est payé pour rester debout. Un métier où l'on est payé pour rester debout et juste regarder, sans s'endormir, c'est celui de vigile, un des métiers qu'a fait Gauz et dont il parle avec un humour et un sens de l'observation redoutables. Si les politiques et les comportements de la…

Le règne du vivant

Ce récit aurait pu commencer par "Appelez-moi Gérald", à l'image de l'ouverture du Moby Dick d'Herman Melville, "Appelez-moi Ismaël", tant le souvenir du capitaine Achab revient irrésistiblement au lecteur. Ce n'est pas seulement parce que le récit tourne autour des baleines et de leurs chasseurs, mais aussi par la puissance du personnage central du récit,…

Le silence de Saida

En cette période de centenaire (un peu rabâché) de la Grande Guerre, nous oublions encore plus qu'à l'accoutumée que d'autres pays européens ont connu des pages sombres durant ces années, pas toujours pour les mêmes raison. Ainsi en est-il de la Finlande qui à la faveur de la Révolution d'octobre, se libérera de la tutelle…

F.

Notre mémoire collective et notre histoire sont pleines de ces dérives totalitaires et policières dont Orwell et quelques autres ont dressés des portraits des plus inquiétants et qui apparaissent parfois bien en deçà de la réalité. Avec ce premier roman, Luis Seabra, nous emmène dans ce monde et des récits d'une inquiétante étrangeté, dans un…

L’incendie

Alors que se poursuit l'engouement éditorial pour les polars du nord, deux éditeurs s'associent - La Barque et L'oeil d'or - pour ré-éditer un des chefs-d’œuvre du norvégien Tarjei Vesaas: L'Incendie. Il est toujours un peu délicat de parler de chef-d’œuvre, car l'on fait plus état d'une opinion que d'une réalité franchement objective, ou même…

Les cahiers de Justo García

les cahiers de Justo García, Andrès Trapiello nous fait découvrir le journal, imaginaire, tenu par un jeune milicien, typographe de métier, au travers de la débâcle de l'armée républicaine à la fin de la guerre civile espagnole, l'errance au travers d'un pays détruit et comme abandonné, la longue marche vers la France et l'enfermement dans…

Ordures

Ça démarre aussi sec qu'un whisky sec sans glaçon, sauf que c'est avec des bières à la pression. Tout de suite on sent l'embrouille qui arrive. Et elle arrive! Le bar de Shaney n'a pourtant rien d'extraordinaire, mais il est dans un quartier de la ville où une nouvelle société de ramassage des ordures a…

Tant de larmes ont coulé depuis

Le principal narrateur de ce roman a émigré en France, à Orange, il y a des années et revient aujourd'hui à son village perdu dans la "Serranía valenciana", Los Yesares, pour l'enterrement de la mère de son ami Alfons. Le récit s'inscrit donc dans une certaine continuité avec le cycle de la mémoire et avec…

La peau froide

C'est en 2002, avec La peau froide (La pell freda), qu'Albert Sánchez Piñol est devenu une des figures internationales de la littérature catalane. L’œuvre a en effet été traduite en plus de 30 langues et est en train de faire l'objet d'une adaptation pour le grand écran. Au départ une île quasi déserte, au bout…

Ingrédients pour une vie de passions formidables

De nouveau la question de la traduction du titre d'un livre se pose avec le dernier Sepúlveda publié par les éditions Métailié. Le titre français met en effet en avant une facette des écrits ici rassemblés, celle de la passion de l'engagement généreux, alors que le titre original en met en avant une autre, celle…

Les chats de Louise Michel

De Christian Wacrenier, nous ne connaissions que le beau recueil de poèmes Passage du sable (Ed. Persée, 2010) et c'est avec un réel plaisir que nous avons découvert Les chats de Louise Michel, tout récemment publié chez Joëlle Losfeld. Le narrateur est un homme, la soixantaine bien sonnée, que la vie a depuis longtemps conduit…

Prières nocturnes

Lire la chronique de Plegarias nocturnas / Prières nocturnes sur le blog du comité de lecture de l'association amitiés franco-colombiennes de Montpellier, version libre.